"Endless Portraits" au Fort Saint-André

14 juin 2021  > 19 septembre 2021 Exposition , Art contemporain

Venez découvrir l’exposition « Endless Portraits » de l’artiste Nicolas Clauss au Fort Saint-André !

Le Centre des monuments nationaux vous invite du 14 juin au 19 septembre 2021 à découvrir l’exposition « Endless Portraits » de l’artiste Nicolas Claussau Fort Saint-André. Cette exposition est proposée en partenariat avec le grenier à sel et le festival d’Avignon. Comme pour habiter les pièces vides du monument, cette exposition numérique présente des portraits d’individus, anonymes ou personnalités du spectacle vivant.

L’artiste plasticien Nicolas Clauss vous propose des portraits d’un nouveau genre qui, subtilement, interpellent le visiteur, ne sachant plus qui regarde qui. D’une durée de trois à quatre secondes, chaque portrait filmé se rejoue aléatoirement, sans début ni fin. Ainsi, quasi imperceptiblement, le portrait se meut et nous fait douter de nos perceptions ; son ondoiement infini nous incite à interagir avec lui.

Les portraits de Nicolas Clauss fixent le visiteur qui alors ne reste pas indifférent. Sans posséder plus d’information que le prénom de la personne filmée, le lieu et l’année, comme par exemple « Denis, Paris, 2016 » pour le portrait du comédien Denis Lavant, le visiteur entre en communication avec la personne filmée, et se questionne inévitablement sur son histoire individuelle. Les portraits viennent mettre en lumière les murs du fort et dialoguer avec les nombreuses inscriptions qui y sont gravées depuis le Moyen Âge. Comme les graffitis, ils témoignent, sans en révéler l’histoire, d’existences ayant croisé l’histoire du lieu.

L’exposition se déroule sur le circuit de visite du monument créant la rencontre entre les portraits et le public, et favorisant ainsi une nouvelle rencontre entre les visiteurs et le monument. Et, comme un écho de l’autre côté du Rhône, trois portraits sont également présentés au grenier à sel, lieu d’innovation et de création à Avignon, en juillet, durant le Festival.

Nicolas Clauss

Nicolas Clauss pose les pinceaux en 2000 pour utiliser principalement la vidéo et la programmation. Son travail ne cesse de questionner la Figure Humaine en prenant pour terrain d’expérimentation l’image filmée et ses modes de déploiement dans le temps et dans l'espace. Ces modes d’exploration de l'image s’appuient sur des écritures algorithmiques. La vidéo devient un paysage en mouvement, sans début ni fin, où la temporalité est dilatée, où l'image filmée s'éloigne de sa direction première pour s'aventurer vers d'autres possibles. Pour nommer ce travail, il parle de vidéographies aléatoires.

Informations pratiques :

Dates du 14 juin au 19 septembre 2021

Inclut dans le droit d’entrée du monument

Cette exposition est proposée dans le respect des règles sanitaires, le port du masque est obligatoire sur l’ensemble du site.

MenuFermer le menu